Accueil

Sophie Bissonnette réalise des films documentaires depuis 1979. Cette cinéaste indépendante signe son premier documentaire, UNE HISTOIRE DE FEMMES en 1980, une coréalisation primée Meilleur long métrage québécois de l’année.

Depuis, avec chacune de ses œuvres, elle aborde différents genres, s’intéressant à la vie des femmes, à l’histoire ouvrière et à la justice sociale. Elle a notamment réalisé: “QUEL NUMÉRO WHAT NUMBER?” (1985) sur la révolution informatique et le travail des femmes; DES LUMIÈRES DANS LA GRANDE NOIRCEUR (1990, Prix Séquences, Prix Cinéma OCS) sur une femme exceptionnelle, Léa Roback; PARTITION POUR VOIX DE FEMMES (2001), tourné dans une vingtaine de pays à l’occasion de la Marche mondiale des femmes; SEXY INC. (2007, Prix UNICEF) et ÊTRE OU PARAÎTRE? (2010) sur les effets nocifs pour les jeunes des images sexistes et sexualisées dans les médias. Plus récemment, elle réalise des webdocumentaires (LES DAMES DU DOC, AMOUR ET ARGENT PEUVENT FAIRE BON MÉNAGE) et elle anime des ateliers numériques de récits de vie, RÉCITS MIGRATOIRES (2013). Elle réalise également des documentaires audio : EVA CAYER, UNE INFIRMIÈRE AU FRONT (2020).

Sophie Bissonnette est aussi très engagée dans le milieu culturel pour promouvoir le documentaire, le film d’auteur et le cinéma des femmes. Elle est notamment cofondatrice des Rencontres internationales du documentaire de Montréal et de Réalisatrices Équitables.

Elle est lauréate du Prix femmes de mérite 2020 dans la catégorie Arts, culture et design décerné par la Fondation Y des femmes